accueil Actualités Bâtiments neufs à Méricourt et Groupe scolaire à Argenteuil : Myral s’associe à la COB
Chantier - 28.02.2020

Bâtiments neufs à Méricourt et Groupe scolaire à Argenteuil : Myral s’associe à la COB

La COB (Construction sur ossatures bois) est un mouvement qui prend de l’ampleur : le matériau bois est en nette progression dans le bâtiment en France. Selon la dernière Enquête Nationale de la Construction Bois produite par le CODIFAB et France Bois Forêt, sa part de marché a gagné 19,4% dans le logement collectif et 9,2% bâtiments tertiaires. Une tendance accélérée par les politiques en matière de transition écologique. Pour ces projets, la solution d’ITE Myral est compatible et pertinente, autant techniquement qu’au plan esthétique. Des arguments qui ont séduit les maîtres d’ouvrages d’un immeuble bas carbone à Méricourt (62) et du Groupe Scolaire Simone Veil labellisé E3C1 à Argenteuil (95).

Dans le Pas-de-Calais, l’immeuble de Méricourt est un ensemble de bâtiments de 3 étages réalisé dans le cadre de tout un éco-quartier. Martial Schillinger, le dirigeant de Mathis Azur, est le promoteur constructeur bois à l’origine du projet : « Au total, c’est une opération de 36 logements. Le premier bâtiment a été livré fin novembre. La fin du chantier est prévue en février 2020. » Sur ces bâtiments, c’est le choix de la solution Myral en pose bardage ventilé sur structure bois qui a été fait pour une surface totale de 1 858 m2.

Pour les bâtiments neufs de Méricourt, ce sont 1858 m2 de surface qui ont été habillées par la solution Myral, posée en "COB".

 

Dans le Val-d’Oise, pour le nouveau groupe scolaire Simone Veil d’Argenteuil, la Ville a également opté pour ce même mode constructif. « L’ensemble, livré en septembre dernier, est d’une surface de 5 833 m2, décrit Joël Mischke, l’architecte intégré au sein de la ville d’Argenteuil. Il regroupe 20 classes, 12 élémentaires et 8 maternelles, mais également deux accueils de loisirs, un pôle restauration et un logement de gardien intégré. Une salle polyvalente ouverte sur le quartier a aussi été prévue. »

La Ville d'Argenteuil a opté pour le même mode constructif (i.e. pose de parements Myral en bardage ventilé sur structure bois) pour le Groupe scolaire Simone Veil.

 

Deux projets aux fortes ambitions environnementales

Dans un cas comme dans l’autre, les ambitions environnementales de ces projets ont été des priorités. C’est ce que confirme Martial Schillinger pour l’immeuble de Méricourt : « Nous sommes dans une logique d’aménagement innovant pour un projet dans lequel on tenait compte de l’environnement. Le maire de Méricourt souhaitait une qualité de bâti qui réponde aux exigences du futur. Le cahier des charges visait à obtenir un bâtiment bas carbone à haute performance énergétique. Nous sommes aujourd’hui sur une base RT 2012 -20%. »

Avec le groupe scolaire Simone Veil, il fallait faire oublier l’image de l’ancien site industriel. Dès le début du projet, Joël Mischke a souhaité orienter le projet vers une démarche environnementale forte : « Le label E+C- avec un niveau E3C1 en est la concrétisation. Nous avons fait des choix très orientés sur les matériaux, d’où une grande partie en ossature bois. C’est le matériau le plus pertinent dans le cadre d’une démarche bas carbone. »

Ossature, résilles en bois... Le Groupe scolaire Simone Veil fait la part belle à ce matériau naturel respectueux de l'environnement.

 

Signature esthétique Myral

À Méricourt, le projet architectural a fait l’unanimité. « L’esthétisme plaisait à tout le monde. Ces revêtements métalliques changent un peu de ce que l’on a l’habitude de voir : il s’agit d’un vrai parti pris esthétique. En optant pour ce mélange entre un aspect zinc et un aspect or, l’idée était de casser la rythmique bois qui était tout autour. Finalement, le seul bâtiment 100% bois en structure a un revêtement métallique alors que les bâtiments béton autour ont un revêtement bois ! » L’immeuble devient ainsi un bâtiment totémique de la ZAC.

Le mariage entre les parements aspect or et aspect zinc confère une véritable signature architecturale à l'ensemble de logements méricourtois.

 

À Argenteuil aussi, Joël Mischke voulait marquer les esprits en innovant. « Nous avons fait le choix de plusieurs matériaux pérennes en façade : un soubassement en briques, une résille en bois pour signaler les entrées du groupe scolaire et un matériau plus lisse sur les étages sans relief apparent avec le parement Myral. » Grâce aux gammes de finitions proposées, l’architecte a pu laisser libre cours à sa créativité. « Pour la plus grande partie des bardages, j’ai donné la priorité au blanc, le zinc patina est utilisé en R+2 pour marquer quelques points singuliers comme le logement du gardien, et avec le poli miroir, j’ai obtenu un reflet du ciel très intéressant qui permet de casser l’effet de masse de l’ensemble… »

Chaque étage de l'édifice est paré de bardages aux finitions et coloris différents, offrant à l'ensemble un jeu de volumes intéressant.

Grâce à leur surface réfléchissante, les parements "Poli miroir" apportent lumière et legéreté à certains pans du bâtiment.

 

La pose du revêtement de façade en toute simplicité

Dans le Val-d’Oise comme dans le Pas-de-Calais, la pose sur ossature bois s’est déroulée sans difficulté. A Méricourt, Martial Schillinger se félicite de l’accompagnement reçu à toutes les étapes du chantier. « Il y a eu un très bon échange avec le bureau d’études Myral en phase de préparation puis sur la phase du calepinage car l’ensemble comporte certains points singuliers. Et lors de la pose, l’entreprise Sergeant, qui connaissait déjà les produits, a avancé très vite notamment lors de la mise en œuvre des lames d’un seul tenant de 10,86 mètres sur toute la hauteur du bâtiment. Je soulignerais aussi le système de fixation non apparent d’une simplicité évidente. Il donne un rendu de très grande qualité. »

Longues de près de 11m, les lames posées d'un seul tenant sur toute la hauteur du bâtiment ont été fixées avec rapidité et simplicité.

 

Sur le projet du groupe scolaire d’Argenteuil, « nous cherchions une vêture qui s’adapte à l’ossature bois, retrace Joël Mischke. Avec la solution Myral, c’est tout à fait le cas. » La rapidité de mise en œuvre l’a également marqué. « C’est un chantier qui s’est déroulé en seulement 12 mois. C’était un délai très ambitieux pour ce type de projet mais il fallait être prêt pour la rentrée 2019. La pose du bardage a été particulièrement rapide et nous a permis de gagner du temps. Ce sont des panneaux facilement manipulables sur nacelle par un homme. C’est beaucoup plus simple que lorsqu’il y a une succession d’étapes. »

La solution Myral permet une pose rapide du bardage, offrant un gain de temps précieux.

 

Des retours enthousiastes !

La richesse de l’offre esthétique de Myral et ses qualités techniques font l’unanimité. Pour les deux réalisations, les retours sont déjà très positifs. A Méricourt, il n’y a plus de débat sur la question : « Les élus comme l’architecte qui n’étaient pas nécessairement partis sur ces produits-là au départ sont aujourd’hui vraiment séduits par le résultat. Ils apprécient le niveau de qualité perçu. Et cela nous a conforté dans notre volonté d’inclure cette solution dans nos futurs programmes. Soit en 100%, soit en mix avec d’autres produits. »

Omniprésence du bois, variété des coloris et des finitions de bardages employés, présence de parements aux reflets miroir... L'architecture atypique du Groupe scolaire S. Veil fait l'unanimité aussi bien chez les enfants que chez leurs parents.

 

À Argenteuil, le résultat est également largement à la hauteur des attentes de l’architecte. « Je regrette même d’avoir traité une partie de la façade en métal déployé. Avec le recul, je me suis dit que j’aurai dû également traiter cette partie en Myral ! C’est une solution que je pourrais tout à fait réutiliser à la fois pour des arguments thermiques et des arguments esthétiques. » Et les avis des premiers concernés confortent Joël Mischke : « Nous avons de très bons retours des parents mais également des enfants qui sont très contents de leur nouvelle école et son côté désormais atypique ! »

Partager cette actualité

Myral Pro, solutions d'isolation par l'exterieur et d'habillage de façade de batîments publics et logements
© Myral | ZI rue du Triage 21120 Is-sur-Tille | tél : 03 80 95 40 70 | fax : 03 80 95 40 73 | Mentions légales
Nous utilisons des cookies
Ils assurent le bon fonctionnement du site.
En continuant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
En savoir +