accueil Actualités Isore Bâtiment : « Le système Myral est redoutablement efficace ! »
Entreprise - 20.01.2022

Isore Bâtiment : « Le système Myral est redoutablement efficace ! »

Elles sont l’interface entre nos solutions d’isolation thermique par l’extérieur (ITE) et les clients finaux. Les entreprises de pose représentent un chainon stratégique majeur dans la réussite des projets d’ITE. Créé il y a plus de 30 ans, Isore Bâtiment fait partie de celles-là. Et a choisi Myral. Spécialisée dans le traitement des façades de très grands ensembles, cette entreprise basée à Saint-Berthevin, près de Laval (Mayenne), emploie une centaine de salariés pour un chiffre d’affaires de 21 millions d’euros. La société intervient sur des chantiers allant du Grand-Ouest jusqu’aux Hauts-de-France, en passant par l’Ile-de-France. Facilité de mise en œuvre, rapidité de pose, technicité de notre solution… C’est une relation de confiance forte qui s’est tissée entre ce spécialiste du BTP et le Groupe Myral. Pourquoi ? Pierre Laruaz, président d’Isore Bâtiment, nous dit tout. Témoignage.

 

Depuis quand travaillez-vous avec Myral ?
Pierre Laruaz : Cela fait bientôt 20 ans ! Notre entreprise a eu la chance de réaliser l’un des premiers chantiers Myral du Grand Ouest, à Laval. Je connais donc cette solution d’isolation thermique par l’extérieur depuis longtemps… Ce qui m’a tout de suite séduit ? La facilité de mise en œuvre et la rapidité de pose. Je me souviens qu’à l’époque, on a gagné des heures de chantier grâce à Myral, ça allait très vite. Et ça continue aujourd’hui ! Le système n’a pas changé mais reste redoutablement efficace. Les architectes adorent le choisir, et nous le poser ! C’est un partenariat fort que nous entretenons avec l’entreprise.

Pour une entreprise du bâtiment comme la vôtre, quels sont les points forts de la solution ?
Pierre Laruaz : Avec Myral, il n’y a pas de surprise. Cela peut paraître anodin, mais sur un chantier c’est essentiel tant le moindre grain de sable peut gripper la machine. Que ce soit dans la fabrication des panneaux, dans la livraison ou dans leur pose, nous sommes toujours sereins. Y compris sur le chiffrage des opérations : les écarts sont minimes malgré parfois leur complexité. Pour nous, c’est une assurance essentielle et un gage de confiance solide.

 

« Nous mettons deux fois moins de temps à poser du Myral qu’un bardage traditionnel »

De quelle manière poser des panneaux Myral vous simplifie la vie ?
Pierre Laruaz : La facilité de pose est vraiment déterminante. C’est bien plus simple qu’un bardage, avec beaucoup moins de travail de préparation, d’implantation. Nos Compagnons sont ravis. Si je compare avec la concurrence, ce sont des points déterminants. A la différence d’un bardage avec ossature, poser du Myral nous permet d’économiser au minimum une étape, et encore une fois, c’est facile à mettre en œuvre. De plus, la qualité des matériaux est telle que le rendement horaire est important. Pour vous donner un exemple, nous posons généralement un bardage en 1h40 par mètre carré. Pour un panneau Myral et son isolant, nous mettons quasiment deux fois moins de temps. C’est assez spectaculaire !

Le rendu joint debout vous satisfait-il ?
Pierre Laruaz : Oui ! Esthétiquement, cet aspect est assez bluffant. Et c’est intéressant car cette finition nous permet de remplacer le zinc, que nous ne posons pas. C’est une variante qui se pose plus facilement et qui coûte moins cher, tout en offrant au bâtiment une enveloppe qui a de l’allure. Derrière, nous savons qu’il y a une technicité forte. La résistance au feu de la solution est un point majeur, avec les bavettes intermédiaires supprimées. 

Sur ces points techniques, l’accompagnement technique des chargés d’affaires prescription et du bureau d’études joue un rôle important…Pierre Laruaz : Bien sûr, j’apprécie cette aide précieuse et leur accompagnement, notamment numérique. Leurs outils, tel que le logiciel ERP, permet un calepinage extrêmement précis des projets en travaillant sur maquette numérique. Très utile ! Et avec le Scan 3D que Myral utilise déjà sur le marché du pavillonnaire, le potentiel de développement est très important.

Immeuble AXA – « Le Trigone » Angers (49) par ISORE Bâtiment

« En matière de diminution des émissions carbone, Myral est en pointe »

Quel regard portez-vous sur la démarche environnementale du groupe ?
Pierre Laruaz : Myral est à la pointe de ce qui se fait aujourd’hui en matière de diminution des émissions carbone, et ça se voit ! La démarche est engagée depuis longtemps et leurs panneaux sont en perpétuelle amélioration. Leurs objectifs de réduction de CO2 grâce notamment à l’aluminium intégralement recyclé sont des ambitions que nous partageons et nous pouvons les mettre en avant auprès de nos clients. Cela montre aussi que le groupe est dynamique et ne se repose pas sur ses lauriers !

Vous avez récemment visité le site de production de Myral en Bourgogne, qu’en avez-vous retenu ?
Pierre Laruaz : Que des bonnes choses ! J’ai été surpris en bien… Je m’attendais à voir une grosse usine, beaucoup plus grande. En réalité, la chaîne de fabrication est à taille humaine, à l’image des équipes Myral. Pour un procédé industriel pointu, c’est rare. Tout est cadré et millimétré, c’est vraiment très intéressant à voir. Et ses dirigeants sont passionnants. En fait, c’est une PME qui nous ressemble. Nous avons hâte de poursuivre nos collaborations !

Partager cette actualité

Myral Pro, solutions d'isolation par l'exterieur et d'habillage de façade de batîments publics et logements
© Myral | ZI rue du Triage 21120 Is-sur-Tille | tél : 03 80 95 40 70 | fax : 03 80 95 40 73 | Mentions légales
Nous utilisons des cookies
Ils assurent le bon fonctionnement du site.
En continuant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
En savoir +