accueil Actualités Stéphane Bouvier, le pompier d’Is-sur-Tille, repart à la conquête du Dakar… avec Myral !
Entreprise - 12.12.2018

Stéphane Bouvier, le pompier d’Is-sur-Tille, repart à la conquête du Dakar… avec Myral !

A moins d’un mois du départ pour la grande aventure, Stéphane Bouvier se dit stressé mais très enthousiaste à l’idée de retenter l’expérience. Remis de ses émotions après une première tentative inachevée mais néanmoins enrichissante, ce pompier originaire d’Is-sur-Tille dans le département de la Côte-d’Or, a décidé de renouveler l’évènement avec comme fidèle sponsor… Myral ! L’objectif ? Faire prospérer le projet solidaire « Pompy » et aller jusqu’au bout, quoi qu’il arrive. Rencontre avec cet homme de valeurs…

Vous êtes prêt à participer à l’aventure du Dakar 2019…comment vous sentez-vous à 1 mois de l’événement ? 

Stéphane Bouvier : Actuellement je suis assez stressé mais enthousiaste à l’idée de pouvoir (re)donner mon maximum cette année. Je suis en pleine préparation mentale et physique : c’est le moment de faire abstraction de tout et de me donner à fond pour être prêt le jour J. J’essaie de me mettre dans des conditions extrêmes afin de préparer au mieux cette belle aventure. Je me donne jusqu’au 20 décembre pour forcer et après il sera temps de me concentrer et de me reposer afin de pouvoir être au meilleur de ma forme le 6 janvier prochain. J'ai toujours des frissons avant de m'attaquer à cette épreuve…c’est incroyable. En général, seul 1 participant sur 2 rejoint l’arrivée. Un seul but cette année : aller jusqu’au bout ! 

La moto qui accompagnera Stéphane Bouvier tout au long de la course 

 

« Le Dakar reste inégalé…c’est une véritable aventure humaine de partage et de sport »
 

C’est votre deuxième participation au Dakar…comment prépare-t-on un telle course ?

Stéphane Bouvier : Malheureusement, l’année dernière j’ai eu un soucis mécanique qui m’a empêché de finir la course. Il n’y a pas d’explications, ni d’excuses… c’est complètement aléatoire. Lors de mon retour en France fin janvier, j’ai pris le temps de réfléchir à tout ce qui s’était passé pendant cette première édition. Et c’est à la suite de la remise des peluches Pompy dans le cadre de mon association en mars 2018, que mes 2 plus gros sponsors, Myral et Passion Froid  sont venus me rejoindre et m’encourager à renouveler l’aventure en 2019. Sylvain Bonnot m’a dit confiant : « Je vous soutiens ! » Et c’est, entre autres, grâce à ces mots et sous son impulsion, que j’ai réalisé qu’il ne fallait pas rester sur un échec et qu’il était essentiel pour moi de retenter l’expérience. Le soir même je rattaquais la gestion de mon nouveau dossier et le 1re avril je renouvelais ma recherche de sponsors… tout s’est très vite enchainé ! Cette année j’ai créé mon team : j’emmène un mécanicien, Marc LAURENT, ainsi qu’un de mes plus gros partenaires mais aussi ami, Erick Gayet de l’entreprise GTE, également motard, tout au long de cette course. L’équipe GTE m’apporte un important soutien logistique dans le cadre de cette nouvelle aventure, ce qui me permettra de dormir davantage, et surtout de partager le Dakar avec des proches…



La team Pompy : Stéphane Bouvier, Erick Gayet et Marc Laurent 

 

Vous avez dû jongler entre votre métier de pompier, la recherche des sponsors, votre entraînement physique… Comment avez-vous géré toutes ces étapes avant le grand départ ?

Stéphane Bouvier : C’est assez difficile et intense à vrai dire. Mon temps de repos, en dehors de mes heures de travail, est consacré à ma préparation pour le Dakar. J’ai dû mettre ma vie personnelle mais aussi familiale entre parenthèse pendant un petit moment, afin de me concentrer essentiellement sur mes entraînements et sur mon inscription à cette nouvelle édition. ll faut donc que je réussisse à monter un projet qui tienne la route et qui soit assez captivant pour pouvoir sortir mon épingle du jeu afin d’intéresser un maximum de personnes. Généralement, je pars tous les matins à 8h avec mon camion, à la recherche de potentiels sponsors. J’ai l’impression d’être un véritable chef d’entreprise car je gère plusieurs actions administratives et financières à la fois et je fais en même temps la mécanique de ma moto, qui m’accompagnera pendant toute la durée de mon aventure. 

 

« Des dunes péruviennes à dompter d'entrée »

 

Quelles sont les spécificités de cette nouvelle édition ?

Stéphane Bouvier : En 2019, le Dakar se déroulera dans un seul et même pays : le Pérou. C'est un contexte de course totalement différent de ce que nous avons connu jusqu'à présent et il va falloir affronter des terrains difficiles qui exigent une très bonne préparation physique. On doit effectuer 5 000 km en 10 jours dont 2 étapes marathons sans assistance : une de 770 km et une de 883 km. À l'origine, le Dakar, c'était le Sahara, les dunes, les cordons de sable... pour cette 41ème édition, on est bien au cœur du sujet ! Ce sont des environnements très techniques et cette aventure promet 10 jours particulièrement exigeants car ce sera plus court mais plus dur. Il y aura de grandes dunes et on pourra perdre beaucoup de temps en s'ensablant et en cherchant les « bons passages » et la bonne navigation … la faute est très facile à faire. Il faut donc savoir lire le terrain et l'appréhender correctement. Le Pérou promet d’être aussi éprouvant que captivant…

La voiture assistance prêtée par l'entreprise GTE 


Votre participation au Dakar est une belle façon de donner un coup de projecteur sur votre association Pompy…

Stéphane Bouvier : Tout à fait. Ce projet « Pompy » n’existait pas encore en Côte d’Or. J’ai donc décidé, en partenariat avec la Fédération Nationale des Pompiers de France, de le porter officiellement par le biais des sponsors et de le proposer à la fois de manière sportive mais également philanthropique. Cette association propose en particulier un outil pédopsychiatrique : POMPY© est un ourson en peluche aux couleurs des pompiers, créé par des pédopsychiatres et des spécialistes du monde de l’enfant qui vise à réconforter les enfants victimes d’un accident…. et j’ai bien l’intention de faire valoir cette association à l’international en surfant sur les dunes avec mon Pompy sur la moto lors de cette course ! Cette année, nous allons également emmener 500 boîtes de crayons de couleurs ainsi que des pages de coloriage 100% Pompy, que l’on distribuera tout au long du parcours aux enfants péruviens. 

 

« C’est en grande partie grâce à Myral que j’ai aujourd’hui la possibilité de pouvoir retenter ma chance. »

 

Quel rôle joue vos sponsors dans cette aventure ? 

Stéphane Bouvier : L’opération Dakar/Pompy a 2 objectifs : équiper les ambulances des sapeurs-pompiers de Côte d’Or mais également financer l’association TEAM Pompy afin d’offrir les peluches à tous les enfants en situation d’urgence, en contact direct avec les pompiers. J’ai actuellement 75 sponsors dont 10 gros piliers communiqués sur l’ensemble de mes supports, et Myral en fait partie. Les gens pensent toujours que lorsqu’on accomplit quelque chose, on le fait dans un intérêt personnel. Ici ce n’est pas du tout le cas. Je porte des valeurs qui me sont chères et je pense que cette association a besoin d’être valorisée. C’est pour cela que je souhaite aller jusqu’au bout et surtout ne rien lâcher. C’est en partie grâce à Myral et à Sylvain Bonnot que j’ai la possibilité de pouvoir retenter ma chance cette année et je les remercie pour la confiance qu’ils accordent aujourd’hui à mon projet. 



Le casque de Stéphane Bouvier avec le logo du 2ème sponsor de la course, Myral


Ce sont vos valeurs et votre engagement qui ont incité Myral à vous soutenir…

Stéphane Bouvier : La relation que nous avons noué avec Myral est une relation de confiance. Au départ, proposer un tel projet sur Is-sur-Tille semblait être quelque chose d’incroyable. Sylvain Bonnot a donc voulu m’aider à le concrétiser et il l’a fait de manière très généreuse. Je pense qu’il a particulièrement apprécié ma franchise et le fait que je ne parle pas simplement à titre personnel mais que ce projet tourne plutôt autour du partage. Le fait de pouvoir véhiculer une image humaine grâce à l’association que je porte avec les sapeurs-pompiers de la Côte d’Or est une valeur qui touche un certain nombre de personnes. Se surpasser et faire enfin quelque chose qui change, qui fait de vous quelqu’un d’autre… c’est vraiment ce que je voulais ressentir en participant à cette expérience. Les habitants d’Is-sur-Tille savent aujourd’hui que mon projet est avant tout porté par Myral. Il était important pour moi de montrer que cette entreprise n’aide pas seulement ma participation au Rallye-Raid, mais elle encourage également un projet solidaire dans toute la Côte d’Or, qui a pour but d’aider les enfants, victimes directes ou non d’un accident. C’est grâce à ces partenariats, sponsors, qu’il m’est possible de développer le projet Pompy pour les 50 ambulances pompiers de la Côte d'Or depuis 3 ans…

 

« Un seul but, aller jusqu’au bout ! »

 

Comment allez-vous partager votre aventure ? 

Stéphane Bouvier : L’aventure du Dakar 2019 sera retransmise sur toutes les chaînes constituant le groupe France Télévisions. De 17h30 jusqu’à minuit, différentes émissions comme Bivouac, le journal du Dakar… retraceront chacune des journées de cette belle aventure. Un système de tracking va également être mis en place sur le site du DAKAR, afin de savoir où en sont les pilotes sur le terrain. Et j’ai également une page Facebook sur laquelle nous allons essentiellement communiquer. Tous les soirs je ferai un point avec mes coéquipiers Erick Gayet et Marc Laurent qui m’accompagneront sur l’animation des réseaux sociaux. Mon webmaster Wooplee pourra récupérer les informations et les diffuser quotidiennement sur le site internet BOUVIER RALLYE RAID sous forme d’articles de blog. Vous pourrez quasiment être avec moi du matin au soir ! Je porterai le numéro 112 en référence aux urgences en Europe.

 

Partager cette actualité

Myral Pro, solutions d'isolation par l'exterieur et d'habillage de façade de batîments publics et logements
© Myral | ZI rue du Triage 21120 Is-sur-Tille | tél : 03 80 95 40 70 | fax : 03 80 95 40 73 | Mentions légales
Nous utilisons des cookies
Ils assurent le bon fonctionnement du site.
En continuant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
En savoir +