accueil Finitions Intemporels

Intemporels

Du Nord au Sud, d’Ouest en Est, la collection vous invite à suivre une itinérance poétique à travers 5 extraits de voyage, 5 univers colorés qui racontent la diffusion des couleurs à travers le territoire français et leurs déclinaisons minérales sur les bâtis anciens typiques.

    Terres de lumière

    La riche matérialité des clairs

    Sur une grande partie Nord, la construction sérielle en briques est un leitmotiv. Les badigeons de lait de chaux blanchissent les appareillages ordinaires dont les reliefs irréguliers affleurent sous cette épaisse couche de blanc. Les maisons ont une simplicité pimpante. Les enduits très légèrement colorés du pays de la Loire se marient avec les tuffeaux de calcaire blanchâtre et les ardoises bleutées. Ceux de l’Île de France varient davantage dans leurs tonalités : blanc, beige et grisé, jusqu’à l’ocre jaune. 
    Les grands ports atlantiques sont pleins de lumière. La pierre de taille aux délicates nuances dorées, révèle sa minéralité sous les lumières rasantes et les ombres projetées. Partout, les façades classiques recherchent la plus grande blancheur, mêlant pierres claires taillées, staffs et enduits blancs.

  • Terres d’oxyde

    Les gisements rouges et or

    Les briques rouge-violacé à brunes bâtissent les villes et villages du nord composant un paysage architectural homogène. Les appareillages riches s’ornent de motifs géométriques flamboyants soulignés par des pierres structurelles grises ou blanc de craie. Un pied en Centre-Est, et le calcaire blond illumine la Bourgogne, faisant écho aux Côtes d’Or. Au Midi, les briques s’allongent et s’adoucissent dans les orangés. Plus bas, une pierre jaune paille, à débris de coquilles brisées, bâtit le sublime comme l’ordinaire. Les influences italiennes se manifestent dans les villes-capitales des massifs alpins par des colorations ocre soutenu. À l’extrémité méridionale, les tonalités chaudes, orange à rouge, s’intensifient et font chanter les façades des rues étroites et pentues.

  • Monts et bocages

    L’osmose minérale et végétale

    La pierre de silex éclatée est une rareté à dénicher sur les façades des côtes du nord et parfois au beau milieu des campagnes des hauteurs du pays. Les enduits de chaux gris colorés sont légion dans les villages de plaines, et commentent chacun leurs localités par la couleur des sables qui les colorent. Tantôt nuancés de vert, tantôt de vieux rose ou d’ocré clair, ces tons délicats les intègrent à la perfection au paysage. Au centre, les reliefs basaltiques ont nourri le bâti de leurs pierres de lave sombres. Les mortiers blonds les éclairent. La pierre de molasse verte jalonne les hauts-reliefs, s’associant à la chaux, au pisé, aux granits et aux pierres de champs élevant des bâtisses multicentenaires.

  • Méridien sud

    La constellation des ocres

    Les pierres aux éclats mordorés sont la marque d’un climat continental contrasté. Les schistes et les grès captent ces nuances dans toute leur intensité. Leurs notes chaudes, jusqu’aux cuivrées, accompagnent la rigueur des saisons. Les chromaticités douces et éclaircies sont réservées aux littoraux et aux bords de Loire, dont les enduits et les granits font écho à la lumière changeante. La pierre de lave a des accents brunis qui la ramènent à la terre et révèle des villages aux allures troglodytes. Plus bas, les enduits ocres délavés composent le paysage des provinces sud, symbole de Méditerranée. Les pigments naturels d’oxyde de fer affleurent sur les façades de maisons rayonnantes.

  • Méridien nord

    Aux frontières du pays, au milieu des massifs

    À l’extrémité septentrionale se trouve la pierre bleue, uniforme et compacte comme un marbre. Elle fonde les plus belles bâtisses et les monuments, s’associant le plus à la brique rouge, parfois au tuffeau jaune. En lisière de côtes, le granit émerge. Riche de tonalités denses, parfois sombres, il varie du gris au violet en passant par le bleu. Il compose le paysage austère du bâti littoral. Au cœur des montagnes, les schistes répondent au granit gris et dialoguent avec les enduits teintés de sables alluvionnaires. La pierre est endurante et résiste au passage du temps et au climat rigoureux.

Myral Pro, solutions d'isolation par l'exterieur et d'habillage de façade de batîments publics et logements
© Myral | ZI rue du Triage 21120 Is-sur-Tille | tél : 03 80 95 40 70 | fax : 03 80 95 40 73 | Mentions légales
Nous utilisons des cookies
Ils assurent le bon fonctionnement du site.
En continuant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
En savoir +