accueil Actualités Façades amiantées : Myral met au point un dispositif exclusif de vêture/vêtage testé et validé
Produits - 04.07.2016

Façades amiantées : Myral met au point un dispositif exclusif de vêture/vêtage testé et validé

La société Myral a développé un système exclusif de vêture/vêtage sur supports amiantés. Unique sur le marché, il permet d’apporter une solution simple et fiable d’isolation par l’extérieur des façades contenant de l’amiante. Testé en conditions réelles sur chantier, son efficacité a été approuvée. Explications.

Interdite depuis 1997, l’amiante n’en a pas moins été fortement utilisée au milieu du siècle dernier. Elle était particulièrement plébiscitée pour l’isolation des bâtiments ou pour son rôle de durcisseur. Conséquence : on en retrouve encore sur des chantiers de rénovation français (plus de 15 millions de constructions en contiendraient encore…), ce qui pose de nombreux problèmes compte tenu de sa toxicité.
Dans ce contexte, comment mettre en œuvre une isolation par l’extérieur sur des façades amiantées, sans risque pour la santé de ceux qui y sont exposés ?

C’est face à ce constat que Myral a décidé d’entreprendre des recherches. « L’amiante est un enjeu majeur sur le marché de la réhabilitation… Nos chargés d’affaires sont très souvent questionnés à ce sujet. Il était nécessaire pour Myral de proposer une solution fiable et économique à cette problématique », explique Julien Bagnard, responsable R&D chez Myral.
En interne, les ressources nécessaires ont donc été mobilisées, afin d’être en mesure de proposer un système de vêture/vêtage, adapté à l’isolation des façades amiantées des bâtiments collectifs et tertiaires.

La solution proposée aujourd’hui par Myral est unique sur le marché et a été testée en conditions réelles sur un chantier à Coudekerque, dans le Nord.

Inédit : Une cloche d’aspiration des poussières d’amiante spécifique aux parements Myral

Dans le cadre de la rénovation de façades contenant de l’amiante, l’une des solutions souvent retenue par les maitres d’ouvrages est le recouvrement des matières amiantées, bien moins coûteux qu’un retrait total ou un encapsulage (travaux affiliés à la sous-section 3).
Les produits Myral de vêture/vêtage (mise en œuvre sous-section 4) sont par nature parfaitement adaptés à ce type de travaux, d’autant plus qu’ils ont l’avantage de limiter les points de percements (entraxe de 60 à 90cm)… et donc le temps d’intervention sur les matériaux amiantés. « Nous travaillons depuis plus de 3 ans sur le sujet. L’équipe commerciale et technique a été formée sur l’aspect réglementaire et préventif. L’équipe technique a aussi été qualifiée pour intervenir en sous-section 4. Myral s’affiche donc comme un partenaire opérationnel à part entière », poursuit Julien Bagnard.

Le dispositif Myral s’accompagne d’une cloche d’aspiration unique et brevetée, spécifique aux parements Myral, permettant d’effectuer un percement dans le support amianté sans dispersion de poussières d’amiante.

Un dispositif testé en conditions réelles sur chantier : zéro fibre d’amiante retrouvée

Afin de valider ses performances et son efficacité, le dispositif de recouvrement Myral pour supports amiantés, a été testé en conditions réelles.
Cet essai grandeur nature s’est tenu au mois d’avril 2016, sur un chantier à Coudekerque dans le Nord. Une mise en situation minutieusement préparée avec notamment la soumission du mode opératoire à l’Inspection du travail et à la Médecine du travail.  Lors des percements à l’aide de la cloche d’aspiration, des mesures d’empoussièrement ont été réalisées par un laboratoire spécialisé.

Résultat : ZERO fibre d’amiante n’a été retrouvée dans les différentes pompes positionnées sur les opérateurs et aux abords du chantier !

Suite à ce test, la solution est jugée apte à être déployée sur les chantiers français.

>> Cliquez ici pour découvrir la vidéo du chantier test de Coudekerque !

Finalement, cette solution pour l’isolation thermique des façades amiantées est à l’image des produits Myral : innovante, performante et simple à mettre en œuvre. D’un point de vue économique, ce dispositif de vêture/vêtage offre un gain d’environ 25 à 40€/m² par rapport à un bardage, du fait de l’absence d’ossatures.

Bon à savoir : un guide de pose de ce système exclusif est consultable sur simple demande, via le formulaire de contact de notre site.

Partager cette actualité

Myral Pro, solutions d'isolation par l'exterieur et d'habillage de façade de batîments publics et logements
© Myral | ZI rue du Triage 21120 Is-sur-Tille | tél : 03 80 95 40 70 | fax : 03 80 95 40 73 | Mentions légales
Nous utilisons des cookies
Ils assurent le bon fonctionnement du site.
En continuant votre visite, vous acceptez leur utilisation.
En savoir +